C’est quoi l’Estime de soi

On entend beaucoup parler de l’Estime de soi. Mais on ne sait pas vraiment de quoi il s’agit. Voici un éclaircissement pour comprendre de quoi est faite l’Estime de soi.

Estimer vient du latin aestimare qui signifie déterminer la valeur de quelque chose. L’Estime de soi est donc la valeur que l’on se donne, le regard jugement que l’on porte sur soi et qui est vital à notre équilibre psychique. C’est aussi la distance entre qui je suis vraiment (mon vrai moi) et qui je désire être (mon moi idéal). Et plus il y a de distance entre ces deux « moi » et moins j’ai confiance en moi. Améliorer l’Estime de soi, c’est travailler à raccourcir la distance entre les deux.

Les ingrédients de l’Estime de soi

L’amour de soi

C’est de l’auto-empathie et pas de l’égoïsme. S’aimer ne souffre aucune condition ! Chacun est digne d’amour et de respect malgré ses défauts, ses limites, ses échecs. Cet amour inconditionnel ne dépend pas de nos performances. Il implique que nous puissions résister à l’adversité et nous reconstruire après un échec. Qui mieux que moi peut s’occuper de moi ?

L’image de soi

C’est le regard que l’on porte sur soi, l’évaluation, fondée ou non sur la réalité, sur nos qualités et défauts, potentialités et limitations. Ce regard que nous portons sur nous-même, nous le devons à notre contexte environnemental, familial ou affectif. Une vision de soi limitée passera par la dépendance vis-à-vis d’autrui.

La confiance en soi

C’est la représentation de notre capacité d’adaptation à un évènement à venir. Et la pensée que l’on est capable d’agir de manière appropriée dans les situations importantes. Elle vient du mode d’éducation qui nous a été prodigué en famille ou à l’école et se transmet par l’exemple et par le discours. Celui qui manque de confiance en lui a peur de ne pas réussir, mais aussi de réussir. Ce qui remettrait en cause les croyances auxquelles il tient. Elles lui ont permis de survivre jusque-là sans trop souffrir (ce sont les bénéfices secondaires).
Le facteur qui impacte 100% du temps notre estime de soi, ce sont nos pensées et nos croyances.
Notre vie est le reflet de nos pensées et nous agissons en fonction de nos croyances. Nous avons un grand besoin de dégommer nos croyances pour décoller les étiquettes que nous nous collons dessus et pouvoir changer nos pensées. La bonne nouvelle c’est que, grâce à la plasticité du cerveau, nous pouvons nous recréer des connexions neuronales et ainsi modifier notre façon habituelle de fonctionner. En faisant, chaque jour, le plus petit pas possible pour nous rapprocher de notre « moi-idéal », et restaurer notre Estime de soi. Alors, action !

Nathalie Lesguillier, coach Enquête de sens.